Loi d’Attraction et physique quantique

La Loi d’Attraction indique que nous attirons à nous ce sur quoi nous concentrons nos pensées, d’autant plus fortement qu’elles sont portées par l’émotion… Pourquoi et comment en serait-il ainsi ?  La science peut-elle nous aider à comprendre ce phénomène ? Et plus précisément la physique quantique.

Quelques rappels de physique…

Un corps est composé d’atomes qui sont de l’énergie comme l’a découvert  et démontré d’Albert Einstein (E = mc²) où E=Energie, m=Masse et c²=vitesse de la lumière au carré.

L’énergie rassemblée dans un ensemble d’atomes est dénommée champ (magnétique, électrique, etc…)

En fait un champ est une vibration et tout est vibration. Nos cinq sens captent des vibrations que notre cerveau décode pour nous les rendre perceptibles. Ces vibrations circulent sous forme d’ondes.

De même nous sommes donc des vibrations et nous en émettons.

Et nous pouvons donc alors nous interroger sur le fait la correspondance entre les vibrations que nous émettons et celles que nous attirons.

Apparemment ce sont les polarités opposées qui s’attirent: pôles des aimants, sexualité…

Dans ce cas quid de « la loi de l’attraction » ?

Physique quantique

Une expérience dite des « doubles fentes » a été réalisée en 1801 par Thomas Young. Elle a consisté à projeter des billes à travers 2 fentes sur un mur. Et ensuite de projeter de manière analogue des particules microscopiques comme des électrons. Avec les billes les traces sur le mur représentent deux fentes. Avec des électrons apparaît un schéma d’interférence  avec des lignes verticales, un peu comme les bandes verticales d’un code barre. (voir vidéo you tube )

Ce tracé s’explique par le fait que les électrons se comportent comme des ondes qui interfèrent entre elles et en créent d’autres en passant par les deux fentes.

Les physiciens ont voulu observer le phénomène en filmant les électrons traversant les fentes pour comprendre l’origine du schéma tracé sur le mur.

Et alors ils eurent la surprise de voir alors apparaître sur le mur un tracé équivalent à celui laissé par les billes…

Ils en conclurent que les électrons se comportent comme des particules de matière lorsqu’on les observe et comme des ondes si on ne les observe pas.

Ceci est un des « mystères » de la mécanique quantique qui montre qu’un observateur n’est pas neutre. Il fait des choix qui transforment un des potentiels en réalité.

Ainsi une onde peut-être considéré comme un ensemble de potentiels, chaque particule constituant un potentiel qui peut se réaliser concrètement. Un observateur fera un choix conscient ou pas en s’impliquant dans le dispositif, le choix d’un électron en mode onde ou en mode particule de matière.

L’électron devient dans ce dernier cas une seule des ces potentialités et donc mesurable contrairement à une onde en mouvement permanent qui ne peut être mesurée précisément. L’onde devenue particule est mesurable dans le temps et l’espace.

La loi d’Attraction et les potentialités manifestées

Par conséquent et par analogie la loi de l’attraction ne s’explique pas par l’attraction d’une vibration qui en attirerait une de même nature mais par l’intervention de nos sens qui captent une vibration, préalablement une onde, en la matérialisant.

D’où la question que l’on peut se poser: comment actionner la Loi d’Attraction, ce qui revient à choisir la potentialité attirée?

Des expériences ont montré que les émotions peuvent modifier l’ADN. En fait l’observateur filtre les ondes de potentialités et donc oriente ce qui va se réaliser matériellement.  Et ce filtre est régi par ses perceptions et des émotions.

Une pensée constitue un ensemble de potentiels. Si elle est laissée telle qu’elle, il se manifestera comme sur un schéma d’interférence, illustré par les bandes verticales du code barre évoqué ci-dessus car tout restera en potentialité.

Si un observateur se concentre sur un choix, il va le favoriser à se réaliser par rapport aux autres. Selon la nature de son émotion, le choix se réalisera ou pas. Une émotion négative générera un blocage de la matérialisation de l’idée. A l’inverse une émotion positive y aidera.

Règles de la Loi d’Attraction

On peut en déduire des préceptes qui régissent la Loi d’Attraction.

L’intuition préférée à l’émotion permettra au potentiel le plus favorable de se réaliser.

Ceci implique de ne pas être dominé par l’émotion d’un désir, d’être dans l’acceptation, et dans l’ici et maintenant (et non assujetti à un passé disparu et à un futur fictif)

Il est donc très préférable d’être dans le présent, de l’accepter et de nous laisser conduire par l’intuition. L’intuition agrandit notre champ des perceptions alors que nos sens le limite. Laisser l’intuition s’exprimer revient à s’affranchir de limites et à communiquer avec notre être intérieur.

Ceci peut nous aider à comprendre pourquoi des opposés s’attirent. C’est le cas pour la sexualité des humains. Nous n’attirons pas notre semblable mais la pensée qui nous domine est souvent le manque que nous allons donc attirer. objet de notre focalisation. Nous ne sommes pas attirés par ce que nous avons en abondance mais par ce qui nous manque. En règle générale se focaliser sur un manque créera ce manque. Et pour cette raison il nous faut contrôler nos pensées. Car demander quelque chose en se focalisant sur son manque va nous attirer son manque…L’idéal est donc pour obtenir ce quelque chose de ressentir que nous l’avons déjà.

Conclusion

La pensée serait donc la cause d’un phénomène et la matérialisation son effet.

Le monde par conséquent résulte de nos perceptions. C’est nous qui lui apportons nos énergies en permanence. Nous pouvons choisir la réalité souhaitée en fonction de ces énergies. Pour cela, il faut se focaliser sur ce que nous souhaitons et ne plus apporter d’énergie à ce que nous voulons éviter.

Un système n’est pas viable sans nos pensées et nous sommes donc tous créateurs de notre monde au sens personnel comme au sens large.